Fonctions spécifiques de calcul de genres de salaire

ABS(GS sur impression)

La fonction ABS(GS sur impression) interprète l'impression numérique représentée par le paramètre de fonction comme valeur sans signe préalable. De ce fait, aucune transformation mathématique n'est effectuée par la multiplication avec le facteur 1 ou (-1)! Pour l'impression, n'importe quelle valeur numérique pourra être indiquée.
Exemples d'application:
Dans ABS(SB(76000)), la valeur du genre de salaire de déduction remboursement de prêt sera sans signe et est ainsi publiée comme nombre positif

ALTER[(nn)]

La valeur de retour de ALTER[(nn)] est l'âge en tant que nombre entier. Le mois et l'année de la date de naissance d'une personne de la date de décompte actuelle des Réglages du mandat seront dans ce cas pris en considération. Sans paramètre optionnel (nn), la fonction retourne comme résultat l'âge comme différence entre la date de décompte (AAAA.MM) - date de naissance (AAAA.MM). N'importe quels chiffres positifs ou négatifs entiers sont admis pour les mois (nn) comme paramètres optionnels. Avec le paramètre transmis, la fonction retourne l'âge dans les mois (nn) (valeur de paramètre positive) ou avant les mois (nn) (valeur de paramètre négative).
Exemples d'application:
Valeurs de retour de fonction pour une date de naissance 31.08.1962 et une date de décompte actuelle 01.08.2011:
Syntaxe de fonction Résultat de fonction
ALTER 49
ALTER(-1) 48
ALTER(25) 51

ALVABZUG

La fonction sans paramètre ALVABZUG retourne la base de déduction ALV1 limitée par le salaire maximum comme valeur de retour.
Exemples d'application:
Genre de salaire 61200 Déduction AC 1

ALVABZUG2

La fonction sans paramètre ALVABZUG2 retourne la base de déduction ALV2 limitée par le salaire maximum comme valeur de retour.
Exemples d'application:
Genre de salaire 61211 Déduction AC 2

ANZAHLTAGE(n)

La fonction ANZAHLTAGE (n) devra transmettre comme paramètre (n) un nombre entre 1 et 12 pour les mois de janvier jusqu'à décembre. La valeur de retour est le nombre de jours depuis le 1 janvier jusqu'au mois y compris représenté par le paramètre de fonction. Chaque mois compte 30 jours indépendamment de des jours du calendrier!
Exemples d'application:
ANZAHLTAGE(1) retourne comme résultat de fonction 30, ANZAHLTAGE(5) 150, ANZAHLTAGE(12) 360

ANZAUSBILD(n)

La valeur de retour de ANZAUSBILD(n) est le nombre d'enfants ayant droit à l'allocation de formation qui se trouvent dans l'onglet Enfants de la base du personnel, correspondant aux critères des numéros de ligne de la table de prime cantonal définis par le paramètre de fonction (n) de l'onglet Alloc. fam. de la base de l'entreprise. Pour que la fonction retourne un résultat, un code de canton doit être sélectionné dans le champ "Alloc. familiales" de l'onglet Codes sal. de la base du personnel. La Gestion des salaires Sage 50 fait de ce fait automatiquement une distinction entre les allocations familiales et les allocations de formation.
Exemples d'application:
Genres de salaire 15600 Allocation de formation 1, 15601 Allocation de formation 2, 15700 Allocation de formation 3, 15701 Allocation de formation 4

ANZBERMT

La valeur de retour de la fonction sans paramètre ANZBERMT est le nombre, dans l'année de décompte actuelle des mois calculés et comptabilisés avec un salaire brut ou salaire net, différent de zéro.
Exemples d'application:
Mois de décompte juin; pour une personne les calculs des salaires ont eu lieu en février, mars, mai et juin. La fonction ANZBERMT retourne la valeur 4

ANZKINDER(n)

La valeur de retour de ANZKINDER (n) est le nombre d'enfants ayant droit aux allocations familiales qui se trouvent dans l'onglet Enfants de la base du personnel, correspondant aux critères des numéros de ligne de la table de prime cantonal définis par le paramètre de fonction (n) de l'onglet Alloc. fam. de la base de l'entreprise. Pour que la fonction retourne un résultat, un code de canton doit être sélectionné dans le champ "Alloc. familiales" de l'onglet Codes sal. de la base du personnel. La Gestion des salaires Sage 50 fait de ce fait automatiquement une distinction entre les allocations familiales et les allocations de formation.
Exemples d'application:
Genres de salaire 15400 Allocation pour enfants 1, 15401 Allocation pour enfants 2, 15500 Allocation pour enfants 3, 15501 Allocation pour enfants 4

ANZMT

ANZMT retourne le nombre de mois d'occupation de l'année actuelle comme valeur de retour, qui se rapporte à la date de décompte et y compris le mois de décompte. Attention: lors d'entrée multiple la même année, seule la période d'engagement la plus actuelle est prise en considération!
Exemples d'application:
Genre de salaire 65100 Ind.journ.mal. en %; la partie de formule avec la fonction ANZMT n'est de ce fat pas commentée et n'est donc pas activée. Notez les explications pour le calcul de genres de salaire dans l'onglet "Description"!

BETAUSBILD(n)

La valeur de retour de BETAUSBILD(n) est le montant d'allocation de formation correspondant aux critères des numéros de ligne de la table de prime cantonal définis par le paramètre de fonction (n) de l'onglet Alloc. fam. de la base de l'entreprise. Pour que la fonction retourne un résultat, un code de canton doit être sélectionné dans le champ "Alloc. familiales" de l'onglet Codes sal. de la base du personnel. La Gestion des salaires Sage 50 fait de ce fait automatiquement une distinction entre les allocations familiales et les allocations de formation.
Exemples d'application:
Genres de salaire 15600 Allocation de formation 1, 15601 Allocation de formation 2, 15700 Allocation de formation 3, 15701 Allocation de formation 4

BETKINDER(n)

La valeur de retour de BETKINDER (n) est le montant d'allocation familiale correspondant aux critères des numéros de ligne de la table de prime cantonal définis par le paramètre de fonction (n) de l'onglet Alloc. fam. de la base de l'entreprise. Pour que la fonction retourne un résultat, un code de canton doit être sélectionné dans le champ "Alloc. familiales" de l'onglet Codes sal. de la base du personnel. La Gestion des salaires Sage 50 fait de ce fait automatiquement une distinction entre les allocations familiales et les allocations de formation.
Exemples d'application:
Genres de salaire 15400 Allocation pour enfants 1, 15401 Allocation pour enfants 2, 15500 Allocation pour enfants 3, 15501 Allocation pour enfants 4

BVG(1)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du champ Seuil d'entrée du tableau de définition LPP de de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise ; la valeur de retour de fonction individuelle sera définie par la solution d'assurance activée, après avoir cliqué sur le champ LPP SA dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

BVG(2)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du champ Montant de coordination du tableau de définition LPP de de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise ; la valeur de retour de fonction individuelle sera définie par la solution d'assurance activée, après avoir cliqué sur le champ LPP SA dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

BVG(3)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du champ Salaire max. du tableau de définition LPP de de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise ; la valeur de retour de fonction individuelle sera définie par la solution d'assurance activée, après avoir cliqué sur le champ LPP SA dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

BVG(4)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du champ Salaire min. du tableau de définition LPP de de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise ; la valeur de retour de fonction individuelle sera définie par la solution d'assurance activée, après avoir cliqué sur le champ LPP SA dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

BVG(5)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du champ EM (employé) du tableau de définition LPP de de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise ; la valeur de retour de fonction individuelle sera définie par la solution d'assurance activée, après avoir cliqué sur le champ LPP SA dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

BVG(6)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du champ ER (employeur) du tableau de définition LPP de de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise ; la valeur de retour de fonction individuelle sera définie par la solution d'assurance activée, après avoir cliqué sur le champ LPP SA dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

BVGBASIS(nn)

La fonction BVGBASIS(nn) retourne le salaire mensuel décisif LPP comme valeur de retour pour une table basée sur les calculs de déduction LPP et prend de ce fait en considération les limites inférieures et supérieures définies de salaire. Les paramètres de fonction (nn) représentent ici le nombre de mois à prendre en considération et seront transmis comme 13 ou 12 à la fonction. La fonction compte suivant la formule:
total mensuel de toutes les parties de salaire LPP soumises x le nombre de mois - la déduction de coordination selon la table: nombre de mois ou
(((SE(91400) x nn) - déduction de coordination): nn).
La déduction de coordination doit de ce fait être définie dans une table de l'onglet Tables LPP de la base de l'entreprise, comme limite supérieure de salaire sera la valeur triple du champ "Déd coor. LPP" de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise et non pris en compte comme valeur du champ "Salaire LPP Max."!
Exemples d'application:
Genre de salaire 64300 Prime LPP en %

BVGPROZ(Expression)

La valeur de retour de BVGPROZ(+Pourcentage) est le taux de déduction en pour cent spécifique aux personnes de la table LPP concernée de l'onglet Tables LPP de la base de l'entreprise. Puisque dans les Tables LPP les taux de déduction totales (cotisation salariale et patronale) seront définies, la valeur correcte à prendre en considération devra être transmise à la fonction avec le paramètre (+Pourcentage).
Exemples d'application:
Genres de salaire 64300 Prime LPP en % et 95730 Cot. patronale LPP en %. Pour les deux genres de salaire, les valeurs des champs "LPP" des sous-onglets "Employé" et "Employeur" de l'onglet "Constantes" de la base de l'entreprise seront transmises comme paramètre à la fonction. Au lieu des valeurs F_WERT(7) et F_WERT(18) d'autres valeurs représentant la distribution de prime correcte pourraient également être données à la fonction , p. ex. BVGPROZ(33.3333)/100 et BVGPROZ(66.6667)/100 lors d'une distribution de la prime totale dans le rapport 1:2

DATUM(n)

La fonction la DATUM(n) retourne des valeurs de date différentes qui correspondent aux valeurs de paramètre (n):
Paramètre Valeur de retour
1 Entrée actuelle
2 Sortie actuelle
3 Date de naissance
4 Date de décompte
5 Date système
Elle sera utilisée en combinaison avec les fonctions JAHR(), MONAT() et TAG().
Exemples d'application:
Genres de salaire 150 4 semaines vacances, 10000 Salaire mensuel, 62300 Déduction impôts source et beaucoup d'autres

DIENSTJAHRE

La fonction des DIENSTJAHRE calcule le nombre d'années de service en rapport avec la date d'entrée actuelle, et retourne en tant que nombre la valeur correspondante. Elle pourra être utilisées, basée sur un table de prime de fidélité à définir dans l'onglet Tables personnalisées de la base de l'entreprise, pour le paiement automatique de primes de fidélité comme dans l'exemple suivant.
Exemples d'application:
Dans un genre de salaire "16200 Prime de fidélité" toujours actif on accèdera à la table personnalisée "Prime de fidélité" avec la fonction DIENSTJAHRE. Dans celle-ci il est défini que lorsque la 5ème année de service est atteinte le paiement d'un demi-mois de salaire sera pris en compte, à la 10ème année un mois entier, à la 15ème année 2 mois, à la 20ème année 3mois et à la 25ème année 4 salaires mois. Si une personne atteint l'une de ces anciennetés, un paiement de prime de fidélité automatique aura lieu.
Table personnalisée Prime de fidélité de la base de l'entreprise
Numéro de ligne Colonne Abréviation Colonne Valeur>= Colonne Valeur<= Colonne Valeur Colonne Date du Colonne Date au
1 Prime de fidélité 5.00 5.00 50.00 01.01.2011 31.12.2012
2 Prime de fidélité 10.00 10.00 100.00 01.01.2011 31.12.2012
3 Prime de fidélité 15.00 15.00 200.00 01.01.2011 31.12.2012
3 Prime de fidélité 20.00 20.00 300.00 01.01.2011 31.12.2012
4 Prime de fidélité 25.00 25.00 400.00 01.01.2011 31.12.2012
Dans le sous-onglet Calcul de l'onglet Calcul de la base des genres de salaire, la formule de calcul suivante doit être indiquée dans le champ Unité:
RUNDEN(ITAB("DIENSTALERSGESCH.",DIENSTJAHRE)/100,2)
Indication Le traitement entamé d'un mois entrée/sortie et ainsi que le mois de paiement pour les paiements de prime de fidélité seront définis dans la fenêtre Définition de la Durée d'occupation et expliqués dans la section menu Outils.Définitions.Période d'occupation

DIENSTMONATE(n)

La fonction DIENSTMONATE(n) est comparable de la fonction DIENSTJAHRE; au lieu des années, elle retourne comme valeur de fonction le nombre de mois de service. L'un des paramètres de nombre entier positif qui est un paramètre de résultat qui influe sur la fonction devra en particulier, être transmis à la fonction:
Valeur de paramètre Valeur de retour
0 Total des mois de la période d'engagement actuelle
1 Total des mois de toutes les périodes d'engagement, donc lors de plusieurs sorties et entrées réitératives
x Total des mois de la x-ème période d'engagement, x correspond ici au numéro de ligne concerné de la table Entrée/Sortie de l'onglet Infos pers. de la base du personnel
Exemples d'application:
Si les valeurs dans les colonnes "Valeur >=" et "Valeur <=" de la table personnalisée "Prime de fidélité" devaient être modifiées de façon à ce qu'elles représentent les valeurs mensuelles (60.00 (mois) à la place de 5.00 (années), 120.00 (mois) à la place de 10.00 (années) etc.) et dans le genre de salaire "16200 Prime de fidélité" la fonction DIENSTJAHRE devait être remplacée par la fonction DIENSTMONATE() avec la valeur de paramètre correcte, le genre de salaire modifié 16200 arriverait au même résultat que p. ex. DIENSTJAHRE.

F_AHV

F_AHV correspond à la fonction F_WERT(1) et retourne comme valeur de fonction la valeur du champ "AVS en %" du sous-onglet Employé de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise.
Exemples d'application:
Genre de salaire 61000 Déduction AC 1

F_ALV

F_ALV correspond à la fonction F_WERT(2) et retourne comme valeur de fonction la valeur du champ "AC 1 en %" du sous-onglet Employé de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise.
Exemples d'application:
Genre de salaire 61200 Déduction AC 1

F_ALV2

F_ALV2 correspond à la fonction F_WERT(3) et retourne comme valeur de fonction la valeur du champ "AC 2 en %" du sous-onglet Employé de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise.
Exemples d'application:
Genre de salaire 61211 Déduction AC 2

F_SUVA

Cette fonction plus valable depuis longtemps a été désactivée dans la base standard des genres de salaire et ne peut plus être utilisée.

FUNC(1)

Forme abrégée F(1)
FUNC(1) ou (F1) retournent le chiffre du dernier mois calculé dans l'année d'écriture actuelle comme valeur de fonction.

ITAB("nom de table")

ITAB("nom de table") permet l'accès aux tables définies dans l'onglet Tables personnalisées de la base de l'entreprise. Le paramètre de fonction ("nom de table") doit être entre deux apostrophes double et correspondre phonétiquement exactement au nom de la table définie.
Exemples d'application:
Genre de salaire 21301 Commission, exemples précédents pour les fonctions DIENSTJAHRE et DIENSTMONATE(n)

JAHR(DATUM(n))

La fonction sera utilisée toujours ensemble avec la précédente, comme déjà expliquée pour la fonction DATE(). Elle retourne les valeurs qui dépendent du paramètre de la date de l'année comme valeur de fonction pour:
Paramètre Valeur de retour
1 Entrée actuelle
2 Sortie actuelle
3 Date de naissance
4 Date de décompte
5 Date système
Exemples d'application:
Genres de salaire 150 4 semaines vacances, 151 5 semaines vacances, 152 6 semaines vacances et beaucoup d'autres. La fonction pourra naturellement également être utilisée dans des interrogations de condition p. ex. sous la forme
IF(JAHR(DATUM(3))<= 1936),
pour extraire l'année de la naissance et piloter le calcul de genres de salaire correspondant à l'action qui suit

KTG(Kat,1)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ Salaire min. du tableau de définition IJM de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes IJM activé, après avoir cliqué sur le champ IJM GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

KTG(Kat,2)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ Salaire max. du tableau de définition IJM de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes IJM activé, après avoir cliqué sur le champ IJM GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

KTG(Kat,3)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ EM H (employé homme) du tableau de définition IJM de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes IJM activé, après avoir cliqué sur le champ IJM GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

KTG(Kat,4)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ EM F (employé femme) du tableau de définition IJM de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes IJM activé, après avoir cliqué sur le champ IJM GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

KTG(Kat,5)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ ER H (employeur homme) du tableau de définition IJM de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes IJM activé, après avoir cliqué sur le champ IJM GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

KTG(Kat,6)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ ER F (employeur femme) du tableau de définition IJM de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes IJM activé, après avoir cliqué sur le champ IJM GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

KTG1_AN

La fonction retourne le taux de déduction de prime employé IJM1 propre à un sexe en pourcentage comme valeur de retour dans les champs de colonnes de tableaux AU M et AU W des lignes de code de tableaux 11, 21, 31 etc. des catégories 1 du tableau de définition IJM défini de l’onglet Constantes de la base de l'entreprise et dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel individuellement attribué.
Exemple: GS 65100 Cot. IJM cat. 1 fixe en %

KTG2_AN

La fonction retourne le taux de déduction de prime employé IJM2 propre à un sexe en pourcentage comme valeur de retour dans les champs de colonnes de tableaux AU M et AU W des lignes de code de tableaux 12, 22, 32 etc. des catégories 2 du tableau de définition IJM défini de l’onglet Constantes de la base de l'entreprise et dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel individuellement attribué.
Exemple: GS 65150 Cot. IJM cat. 2 fixe en %

KTG1_AG

La fonction retourne le taux de déduction de prime employé IJM1 propre à un sexe en pourcentage comme valeur de retour dans les champs de colonnes de tableaux AG M et AG W des lignes de code de tableaux 11, 21, 31 etc. des catégories 1 du tableau de définition IJM défini de l’onglet Constantes de la base de l'entreprise et dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel individuellement attribué.
Exemple : 95810 Cot. patronale IJM (en %) 1

KTG2_AG

La fonction retourne le taux de déduction de prime employé IJM2 propre à un sexe en pourcentage comme valeur de retour dans les champs de colonnes de tableaux AG M et AG W des lignes de code de tableaux 12, 22, 32 etc. des catégories 2 du tableau de définition IJM défini de l’onglet Constantes de la base de l'entreprise et dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel individuellement attribué.
Exemple: 95815 Cot. patronale IJM (en %) 2

KTGABZUG

La fonction retourne la base de la déduction IJM1 comme valeur de retour et prend ainsi en compte la somme annuelle de salaire maximal IJM1 cumulée délimitée, dans le champ de la colonne de tableau Salaire Max des lignes de code de tableaux 11, 21, 31 etc. des catégories 1 du tableau de définition IJM de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise.
Exemple : GS 65100 Cot. IJM cat. 1 fixe en % et 95810 Cot. patronale IJM (en %) Cat. 1

KTGABZUG2

La fonction retourne la base de la déduction IJM2 comme valeur de retour et prend ainsi en compte la somme annuelle de salaire maximal IJM2 cumulée délimitée, dans le champ de la colonne de tableau Salaire Max des lignes de code de tableaux 12, 22, 32 etc. des catégories 2 du tableau de définition IJM de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise.
Exemple: GS 65150 Cot. IJM cat. 2 fixe en % et 95815 Cot. patronale IJM (en %) Cat. 2

MANN

La fonction MANN transmet le sexe d'une personne depuis le premier chiffre du troisième bloc de chiffre du numéro AVS ou la valeur du champ "Titre". Pour "masculin", la fonction retourne la valeur de fonction 1, pour "féminin" 0 (zéro).
Exemples d'application:
Genre de salaire 95500 Cot. patronale AAP

MANSATZ

MANSATZ retourne comme valeur de fonction la valeur du champ "Taux" d'un genre de salaire de l'onglet Calcul de la base des genres de salaire. Cette fonction est d'abord utilisée pour le même genre de salaire dans le champ "Comptabilisation dans la base du personnel" de l'onglet Commande de la base des genres de salaire.

MAX(nombre_1, nombre_2)

Valeur de retour de fonction de MAX(nombre_1, nombre_2) le plus élevé des deux chiffres de la fonction transmis comme paramètre. nombre_1 et nombre_2 pourront être représentés par n'importe quelles impressions de nombre (p. ex. 20, 3 ' 333.333,-5.050), mais également par les désignations correctes des champs de la Gestion des salaires Sage 50 avec des valeurs de champs numériques comme p. ex. SALAER(n), F_WERT(n), F_ZUS(n) etc.
Exemples d'application:
MAX(7, 9) retourne 9 comme valeur

MBETRAG

La valeur de fonction de MBETRAG est la valeur du produit des champs d'un genre de salaire "Unité" x "Taux" de l'onglet Calcul de la base des genres de salaire. Cette fonction est d'abord utilisée pour le même genre de salaire dans le champ "Comptabilisation dans la base du personnel" de l'onglet Commande de la base des genres de salaire.
Exemples d'application:
Genres de salaire 21100 Paiement bonus, 80000 Salaire net et d'autres (chaque deuxième champ dans la partie "Comptabilisation dans la base du personnel" de l'onglet "Commande" de la base des genres de salaire

MEINHEIT

MEINHEIT retourne comme valeur de fonction la valeur du champ "Unité" d'un genre de salaire de l'onglet Calcul de la base des genres de salaire. Cette fonction est d'abord utilisée pour le même genre de salaire dans le champ "Comptabilisation dans la base du personnel" de l'onglet Commande de la base des genres de salaire.
Exemples d'application:
Différents genres de salaire dans la partie des genres de salaire auxiliaires 101 à 176; 84000 Remboursement bonus, 86000 Solde heures supplémentaires et d'autres (chaque deuxième champ dans la partie "Comptabilisation dans la base du personnel" de l'onglet "Commande" de la base des genres de salaire

MIN(nombre_1, nombre_2)

Valeur de retour de fonction de MIN (nombre_1, nombre_2) le plus bas des deux chiffres de la fonction transmis comme paramètre. nombre_1 et nombre_2 pourront être représentés par n'importe quelles impressions de nombre (p. ex. 20, 3 ' 333.333,-5.050), mais également par les désignations correctes des champs de la Gestion des salaires Sage 50 avec des valeurs de champs numériques comme p. ex. SALAER(n), F_WERT(n), F_ZUS(n) etc.
Exemples d'application:
Min(7, 9) retourne 7 comme valeur

MONAT(DATUM(n))

MONAT(DATUM(n)) sera utilisé comparable à la fonction JAHR(DATUM(n)), donc toujours en relation avec la fonction DATUM(n) et retourne les valeurs qui dépendent du paramètre de la date du mois comme valeur de fonction pour:
Paramètre Valeur de retour
1 Entrée actuelle
2 Sortie actuelle
3 Date de naissance
4 Date de décompte
5 Date système
Exemples d'application:
Genres de salaire 101 Entrée pro rata, 102 Sortie pro rata, 10000 Salaire mensuel

N(nnn)

La fonction N(nnn) a comme valeur de retour de fonction le chiffre d'index d'un nombre entier de 3 chiffres défini comme paramètre de la boîte à listes déroulantes numériques. La fonction est principalement utilisée pour les fonctions de définition de filtre, pourra être cependant également employée dans un genre de salaire auxiliaire pour la recherche des valeurs d'index exactes des boîtes à listes déroulantes numériques.

NETTO

La fonction PNETTO contrôle l'état de l'option "Brut pour net" de l'onglet Codes sal. de la base du personnel. Lorsque l'option est activée, la fonction retourne la valeur de fonction 1, dans le cas contraire 0 (zéro).

QS(Clé du genre de salaire)

Cette fonction est utilisée pour le calcul de genres de salaires de retenues sur le salaire d'impôt à la source automatisées basées sur une table. Les Clés de GS de déduction d'impôt à la source en Fr ou en % doivent être indiquées comme paramètre. La fonction retourne le montant de déduction d'impôt à la source en Fr. ou taux de déduction en % comme valeur de fonction.
Exemples d'application:
Genres de salaire 62100 Déd. impôts source en Fr. et 62300 impôts source en %

QSPFLICHT(MOIS), QSKANTON(MOIS), QSM(MONTANT,MOIS)

Indication Les 3 fonctions d'impôt à la source QSPFLICHT(MOIS), QSKANTON(MOIS) et QSM(MONTANT, MOIS) seront utilisés pour les cantons (Suisse-romande) avec évaluation annuelle pour lesquels, à la fin de l'année ou à la sortie, une facture de retour des déductions d'impôt à la source doit être effectuée. L'utilisation de ces trois fonctions fait habituellement partie d'un concept d'impôt à la source. Contactez en temps voulu pour cela notre support technique ou votre revendeur spécialisé en Gestion des salaires Sage 50

RUNDEN(nombre,[n])

RUNDEN(Montant,[n]) arrondit un nombre selon les règles du deuxième paramètre optionnel [n]. Pour le premier paramètre (nombre) obligatoire, à côté de n'importe quelle impression de nombre (333'333.3333, -78.25, (12 : 3.142) etc), il pourra être indiqué pour chacun également une valeur numérique représentant la fonction (p. ex. SALAER(1)). Les modalités d'arrondi seront définies par le deuxième paramètre optionnel; de ce fait les règles suivantes seront applicables:
Paramètre Explication Exemples
Aucun paramètre Arrondi d'après la règle d'arrondi commerciale, donc sur 2 positions après la virgule et arrondi .00, .05, .10, .15, .20 etc. Ce qui est ici déterminant c'est en fait la valeur de la première position après la virgule (suivant x) du chiffre suivant. Si celui-ci se trouve dans la partie .x00 jusqu'à .x2499 ... ou .x50 jusqu'à .x74999 ... il sera arrondi vers le bas, dans tous les cas restants arrondi vers le haut.
Pour arrondir un nombre selon cette règle, le nom de la fonction et ensuite, le nombre à arrondir devra être indiqué entre parenthèse: RUNDEN(5'250.2749), RUNDEN(SALAER(1))
9'999.1198 = 9'999.10 arrondi
9'999.1250 = 9'999.15 arrondi
9'999.6749 = 9'999.65 arrondi
9'999.6750 = 9'999.70 arrondi
9'999.9846 = 10'000.00 arrondi
0 Le nombre représenté par le premier paramètre de la fonction sera arrondi vers le bas ou vers le haut sur le prochain nombre entier. Une valeur après la virgule plus petite que .50 sera arrondie vers le bas, une valeur égale ou plus grande que .50 arrondie vers le haut.
La syntaxe de fonction correcte est p. ex. RUNDEN(5'250.2749,0) ou RUNDEN(SALAER(1),0)
9'999.499 = 9'999.00 arrondi
9'999.500 = 10'000.00 arrondi
1 La fonction arrondit sur la première position après le séparateur décimal, donc sur .00, .10, .20 etc. Si la valeur du chiffre à arrondir dans la partie plus petite .x500 ..., le premier chiffre après la virgule x reste inchangée.
Pour une valeur dans la partie égale ou plus grande .x500 du chiffre à arrondir sera le premier chiffre après la virgule x ou tout le chiffre arrondi vers le haut.
La syntaxe de fonction correcte est p. ex. RUNDEN(5'250.2749,1) ou RUNDEN(SALAER(1),1)
9'999.0001 = 9'999.00 arrondi
9'999.2499 = 9'999.20 arrondi
9'999.0500 = 9'999.10 arrondi
9'999.2634 = 9'999.30 arrondi
9'999.9851 = 10'000.00 arrondi
2 Avec un 2 comme deuxième paramètre, la fonction arrondit sur les premières deux positions après le séparateur décimal, donc sur .00, .01, .02, .03, ... .10, .11, .12, ... .20, .21, ... .30, ... etc. Si la valeur du chiffre à arrondir dans la partie .xy00... jusqu'à .xy499..., les deux premiers chiffres après la virgule x et y restent inchangés.
Pour des chiffres dans la partie .xy500... jusqu'à .xy99..., la valeur des deux chiffres après la virgule xy ou le chiffre entier est augmentée de 1
La syntaxe de fonction correcte est RUNDEN(5'250.2749,2) ou RUNDEN(SALAER(1),2)
9'999.0001 = 9'999.00 arrondi
9'999.2249 = 9'999.22 arrondi
9'999.0050 = 9'999.01 arrondi
9'999.2299 = 9'999.23 arrondi
9'999.7968 = 10'000.00 arrondi

SANSATZ(nn)

Forme abrégée: SA(nn)
Les fonctions SANSATZ(nn) et SA(nn) retournent comme valeur de fonction la valeur du champ "Taux" à ce genre de salaire, dont la clé de GS sera transmise avec le paramètre (nn).

SBETRAG(nn)

Forme abrégée: SB(nn)
La valeur de fonction des fonctions SBETRAG(nn) et SB(nn) est le produit des champs "Unité" x "Taux" de ce genre de salaire, dont la clé de GS sera transmise avec le paramètre (nn).
Exemples d'application:
Genres de salaire 11100 Indemnité de vacances, 64300 Prime LPP en %, 88000 Solde remboursement bonus et d'autres

SEINHEIT(nn)

Forme abrégée: SE(nn)
Les fonctions SEINHEIT (nn) et SE(nn) retournent comme valeur de fonction la valeur du champ "Unité" à ce genre de salaire, dont la clé de GS sera transmise avec le paramètre (nn).
Exemples d'application:
Genres de salaire 20500 13ème mois quote-part, 61000 Déduction AVS, 61900 Base auxiliaire impôts source et d'autres

SJLOHN(nn)

La valeur de retour de fonction de SJLOHN(nn) est le total cumulé dans le fichier annuel de ce genre de salaire dont la clé de GS de la fonction sera transmise comme paramètre. Ou autrement exprimé: Le total de toutes les comptabilisations déjà effectuées sur la clé de GS transmise avec le paramètre d'un genre de salaire pendant une année d'écriture.
Exemples d'application:
Genres de salaire 20400 13ème mois (décembre) et 20500 13ème mois quote-part

SJL(nn1, Début, Fin, [nn2])

La différence essentielle par rapport à la fonction SJLOHN(nn) est la possibilité de définir une période pour les deux paramètres supplémentaires "Début" et "Fin" pour laquelle le total cumulé est retourné avec un numéro de clé de GS défini comme premier paramètre (nn1). Pour "Début" et "Fin" un nombre entier représentant les mois concernés pourra être indiqué (1 pour janvier, 2 pour février etc.). A côté de cela les fonctions de date connues, en particulier naturellement MONAT(DATUM(nn)), pourront également être utilisées. Le quatrième paramètre optionnel [nn2] pourra être utilisé lors de plusieurs sorties et entrées réitératives dans l'année de décompte actuelle. Pour [nn2], les valeurs suivantes pourront être indiquées:
Valeur de paramètre Explication
0 Période actuelle depuis la dernière entrée réitérative
1 Période terminée de l'avant-dernière entrée réitérative
2 Période terminée de l'avant-avant-dernière entrée réitérative
3 Période terminée de l'avant-avant-avant dernière entrée réitérative
etc. etc.
Exemples d'application:
Genres de salaire 103 Moyenne jours calendrier, 10000 Salaire mensuel, 65100 Ind.journ.maladie en % et d'autres. Cependant également la définition des champs de certificat de salaire dans la fenêtre Définition des champs de certificat de salaire!

SOLLSTD(nn)

La fonction retourne comme valeur de retour des heures dues définies par le paramètre de fonction (nn) du calendrier lu et activé. SOLLSTD (nn) retourne les valeurs suivantes à l’aide des deux paramètres de fonction 0 et 1:
Paramètre de fonction (nn) Valeur de fonction retournée
0 Le total des heures dues de la période d'absence actuelle selon les définitions de périodes de la Fenêtre Définition des absences
1 Le total des heures dues de la période de décompte de salaire actuelle définie dans la fenêtre Réglages du mandat

SUVABZUG

La fonction SUVABZUG retourne la base de la déduction AANP comme valeur e fonction et prend en considération de ce fait la somme annuelle de salaire maximum LAA avec cela délimitée et cumulée selon la définition dans l'onglet Constantes de la base de l'entreprise.
Exemples d'application:
Genre de salaire 61500 Déduction AANP

TAG(DATUM(nn))

TAG(DATUM(n)) sera utilisé comparable à la fonction JAHR(DATUM(n)) et MONAT(DATUM(n)), donc toujours en relation avec la fonction DATUM(n) et retourne les valeurs qui dépendent du paramètre de la date du jour comme valeur de fonction pour:
Paramètre Valeur de retour
1 Entrée actuelle
2 Sortie actuelle
3 Date de naissance
4 Date de décompte
5 Date système
Exemples d'application:
Genres de salaire 101 Entrée pro rata, 102 Sortie pro rata, 10000 Salaire mensuel

TAGMONAT(DATUM(n1),n2)

Forme abrégée: TM(DATE(n1),n2)
Cette fonction retourne comme valeur de fonction un nombre entier pour le nombre de jours d'un mois déterminé. Avec le premier paramètre (n1), le champ de date sera déterminé qui doit retourner contrôlé avec un résultat. Les valeurs de paramètre déjà connues seront ici à nouveau valables:
Paramètre Valeur de retour
1 Entrée actuelle
2 Sortie actuelle
3 Date de naissance
4 Date de décompte
5 Date système
Avec le deuxième paramètre (n2), la fonction devra transmettre un nombre entier valable entre 1 et 12 pour les mois de janvier jusqu'à décembre. TM(DATUM(4),6) retourne p. ex. la valeur 30, puisque le paramètre 6 du mois de juin et DATUM(4 ) représentent le champ Date de décompte.
Une fonction de date valable pourra également être indiquée comme deuxième paramètre: TM(DATUM(4),MONAT(DATUM(4))) retourne le nombre de jours du mois de décompte actuel. Notez que lors d'expressions complexes comme celle-ci la règle mathématique d'après laquelle les parenthèses externes des expressions devront être annulées!

UVG_AN

La fonction retourne comme valeur de retour la part spécifique de l’entreprise du taux de déduction de primes employé AANP en pourcentage définie dans les champs LAA et LAA BT du sous-onglet Employé de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise et attribué individuellement dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel.
Exemple : GS 61500 Déduction LAA

UVG_AG

La fonction retourne comme valeur de retour la part spécifique de l’entreprise du taux de déduction de primes employé AAP en pourcentage définie dans les champs AAP et AAP BT du sous-onglet Employeur de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise et attribué individuellement dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel.
Exemple : GS 95500 Cot. patronale LAA

UVGZ(Kat,1)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ Salaire min. du tableau de définition LAAC de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes LAAC activé, après avoir cliqué sur le champ LAAC GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

UVGZ(Kat,2)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ Salaire max. du tableau de définition LAAC de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes LAAC activé, après avoir cliqué sur le champ LAAC GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

UVGZ(Kat,3)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ EM H (employé homme) du tableau de définition LAAC de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes LAAC activé, après avoir cliqué sur le champ LAAC GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

UVGZ(Kat,4)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ ER F (employeur femme) du tableau de définition LAAC de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes LAAC activé, après avoir cliqué sur le champ LAAC GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

UVGZ(Kat,5)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ ER H (employeur homme) du tableau de définition LAAC de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes LAAC activé, après avoir cliqué sur le champ LAAC GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

UVGZ(Kat,6)

La fonction retourne comme valeur de retour celle du Champ ER F (employeur femme) du tableau de définition LAAC de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise. Le joker Cat est ici à remplacer par l'une des valeurs numériques 1 ou 2 de syntaxe correcte pour les catégories d'assurance 1 ou 2. La valeur de retour de fonction individuelle sera définie par le groupe de personnes LAAC activé, après avoir cliqué sur le champ LAAC GP dans le sous-onglet Validité Code sal. de l'onglet Codes sal. de la base du personnel.

UVGZ1_AN

La fonction retourne le taux de déduction de prime employé LAAC1 propre à un sexe en pourcentage comme valeur de retour dans les champs de colonnes de tableaux AN M et AN W des lignes de code de tableaux 11, 21, 31 etc. des catégories 1 du tableau de définition LAAC défini de l’onglet Constantes de la base de l'entreprise et dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel individuellement attribué.
Exemple : GS 61600 Déduction LAAC1

UVGZ2_AN

La fonction retourne le taux de déduction de prime employé LAAC2 propre à un sexe en pourcentage comme valeur de retour dans les champs de colonnes de tableaux AN M et AN W des lignes de code de tableaux 12, 22, 32 etc. des catégories 2 du tableau de définition LAAC défini de l’onglet Constantes de la base de l'entreprise et dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel individuellement attribué.
Exemple : GS 61650 Déduction LAAC2

UVGZ1_AG

La fonction retourne le taux de déduction de prime employé LAAC1 propre à un sexe en pourcentage comme valeur de retour dans les champs de colonnes de tableaux AG M et AG W des lignes de code de tableaux 11, 21, 31 etc. des catégories 1 du tableau de définition LAAC défini de l’onglet Constantes de la base de l'entreprise et dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel individuellement attribué.
Exemple : GS 95550 Cot. patronale LAAC1

UVGZ2_AG

La fonction retourne le taux de déduction de prime employé LAAC2 propre à un sexe en pourcentage comme valeur de retour dans les champs de colonnes de tableaux AG M et AG W des lignes de code de tableaux 12, 22, 32 etc. des catégories 2 du tableau de définition LAAC défini de l’onglet Constantes de la base de l'entreprise et dans l'onglet Codes sal. de la base du personnel individuellement attribué.
Exemple : GS 95580 Cot. patronale LAAC2

UVGZABZUG1

La fonction retourne la base de la déduction LAAC1 comme valeur de retour et prend ainsi en compte la somme annuelle de salaire maximal LAAC1 cumulée délimitée, dans le champ de la colonne de tableau Salaire Max des lignes de code de tableaux 11, 21, 31 etc. des catégories 1 du tableau de définition LAAC de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise.
Exemple : GS 61600 Déductions LAAC1, 95550 Cot. patronale LAAC1

UVGZABZUG2

La fonction retourne la base de la déduction LAAC2 comme valeur de retour et prend ainsi en compte la somme annuelle de salaire maximal LAAC2 cumulée délimitée, dans le champ de la colonne de tableau Salaire Max des lignes de code de tableaux 12, 22, 32 etc. des catégories 2 du tableau de définition LAAC de l'onglet Constantes de la base de l'entreprise.
Exemple: GS 61650 Déductions LAAC2, 95580 Cot. patronale LAAC2